Niederlenz

Comm. AG, distr. de Lenzbourg. Village-rue sur le cours inférieur de l'Aabach (centre près du pont), s'étendant vers le haut jusqu'aux terrasses surplombant la vallée. 924 de Lencis, 1261-1264 Nider-Lenz. 293 hab. en 1764, 779 en 1850, 995 en 1900, 1987 en 1950, 3846 en 2000. Habitat du Bronze moyen, villa romaine. La haute justice, qui dépendait du château de Lenzbourg, fut vendue par les Habsbourg à la ville de Berne en 1433, avec la basse justice comprenant dès 1550/1560 également Staufen, Rupperswil et Hunzenschwil. Un domaine (Dinghof) y est mentionné. Les statuts de 1480 prévoyaient une autorité villageoise de quatre membres et un garde-forestier. Cité en 1461, le moulin, concédé par Hans Heinrich von Rinach et vendu en 1486 à Hans von Hallwyl, resta longtemps aux mains de la famille Kull. Au spirituel, N. dépendait de Staufberg. L'église fut construite en 1949; la paroisse de N. fut érigée en 1990. L'indiennerie Vaucher, ouverte en 1755, devint en 1810 la fabrique Hünerwadel, spécialisée dans la filature et le tissage du coton. Réaffectée au tissage du lin (Schweizerische Leinenindustrie, Hetex Garn SA dès 1972), elle occupait en 1960 environ 600 employés, pour la plupart étrangers, et ferma en 1996. D'autres fabriques virent le jour le long de l'Aabach au XIXe s. En 2005, le secteur secondaire fournissait 41% des emplois. En 2009, la commune a refusé de fusionner avec Lenzbourg.


Bibliographie
Chronik der Gemeinde Niederlenz, 1989
– K. Badertscher, Leinenweber am Aabach, 2004

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / VW