29/10/2008 | communication | PDF | imprimer

Meisterschwanden

Comm. AG, distr. de Lenzbourg. Village situé sur une terrasse sur la rive ouest du lac de Hallwil, à l'origine le long du ruisseau du village, comprenant Tennwil depuis 1900. 1173 Meistersvanc (selon copie du XIVe s.), 1179 Maestirwanch. 308 hab. en 1764, 1020 en 1850, 1113 (avec Tennwil) en 1900, 1089 en 1950, 2055 en 2000. Deux stations littorales du Néolithique, Seerose et Erlenhölzli, furent découvertes grâce à des vestiges en surface. Des recherches dans le lac à Erlenhölzli permirent de découvrir de la céramique de la civilisation de Pfyn (vers 3600 av. J.C.), des outils en pierre et des objets en bois, dont un fragment d'arc. La basse justice fut exercée par les seigneurs de Meisterschwanden, puis par ceux de Hallwyl dès 1363; la haute justice fut exercée par Berne dès 1415. Deux Viertleute (représentant de la Commission des Quatre) s'occupant de la gestion de la commune sont mentionnés en 1461. Une chapelle disparut avant 1300 déjà. Au spirituel, M. releva de Seengen jusqu'en 1817, puis devint paroisse. Le temple réformé fut construit en 1820-1822, l'église catholique existe depuis 1977. La principale ressource de la commune était l'agriculture, complétée par les revenus de la pêche et de la viticulture. Au XVIIIe s., surtout dès 1770, le travail à domicile du coton se développa. Cette activité céda sa place au tressage de la paille avant 1850. Au début du XXIe s., il existe quelques petites et moyennes entreprises et deux hôtels au bord du lac qui vivent du tourisme d'excursion. La navigation à vapeur débuta en 1888 et le village fut relié au réseau ferroviaire en 1916 (ligne Wohlen-M. remplacée par un service de bus en 1997). M. et Fahrwangen fêtent encore le Meitlisunntig (dimanche des jeunes filles), tradition qui célèbre l'engagement des femmes pour la victoire des troupes protestantes bernoises durant la seconde guerre de Villmergen en 1712.


Bibliographie
– J.J. Siegrist, Beiträge zur Verfassungs- und Wirtschaftsgeschichte der Herrschaft Hallwil, 1952
– J.J. Siegrist, «Die Baumwollindustrie des 18. Jahrhunderts in der ehemaligen Herrschaft Hallwil», in Heimatkunde aus dem Seetal, 31, 1957, 33-55
– O. Wey, «Seeufersiedlungen am Hallwiler- und Baldeggersee», in Die ersten Bauern, 1, 1990, 285-291

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / AN