No 2

Gagnebin, Daniel

naissance 11.2.1709 à Renan (BE), décès 13.10.1781 à La Chaux-de-Fonds, prot., de Renan et La Chaux-de-Fonds. Fils d'Abraham, maître chirurgien, et d'Anne-Marie Sandoz. Frère d'Abraham ( -> 1). ∞ 1736 Madeleine Sagne, fille de David-Louis, de La Sagne. G. fit des études de physique et de médecine à Bâle, puis fut médecin d'un régiment suisse au service de France. Revenu à La Ferrière, il y soigna les malades mentaux, collabora avec son frère à la mise sur pied d'un cabinet de curiosités, mais pratiqua surtout la physique et la mécanique. Il inventa une machine à inoculer, une autre pour piquer les cylindres nécessaires aux pendules à carillons, fit des expériences d'électricité, chimie, météorologie et optique, construisant téléscopes et microscopes. Il fut major des troupes d'Erguël avant de s'établir en 1776 à La Chaux-de-Fonds, où il collabora avec les Jaquet-Droz, fameux fabricants d'automates. Chevalier du Mérite militaire.


Bibliographie
– B. Gagnebin, «Hist. de la famille Gagnebin», in Actes SJE, 1939, surtout 128-133
– R. Carrera et al., Androïdes: les automates des Jaquet-Droz, 1979

Auteur(e): Marcel S. Jacquat