No 1

Frölich, Wilhelm

naissance 1504 ou 1505 à Riesbach (auj. comm. Zurich), décès 4.12.1562 à Paris, cath., de Zurich et Soleure (1544). De condition modeste. ∞ 1545 Anna Rahn, d'une influente famille zurichoise. F. s'engagea vraisemblablement pour la première fois au service de France en 1522. Capitaine en 1536, rendu célèbre par sa victoire à la bataille de Ceresole (Piémont) en 1544, il perdit toutefois le droit de bourgeoisie de Zurich en raison de son activité de mercenaire. Bourgeois de Soleure (1544), interprète auprès de l'ambassade de France. Membre du Grand Conseil de Soleure (1550), puis du Petit Conseil (Jungrat, 1555). F. servit comme colonel dans la guerre que la France mena en Italie contre l'empereur et l'Espagne (1551-1557), puis en Picardie (1558), enfin dans la campagne contre les huguenots (1562). Lieutenant de la garde royale des Cent Suisses. Il fut anobli par le roi de France Henri II en 1556 et fait chevalier pontifical en 1557. F. a été l'un des meilleurs chefs de mercenaires que la Suisse ait connu.


Bibliographie
– E. Leupold, «Beiträge zur Geschichte des Söldnerobersten Wilhelm Frölich», in JbSolG, 4, 1931, 1-153
– Ch. Studer, Zwei Solothurner Söldnerführer. Wilhelm Frölich und Wilhelm Tugginer, 1985, 9-59

Auteur(e): Erich Meyer / FP