No 7

Besenval, Pierre Victor (de Brunnstatt)

baptême 14.10.1721 (Peter Joseph Viktor) à Soleure, décès 2.6.1791 à Paris, cath., de Soleure. Fils de Johann Victor ( -> 2). Célibataire. Elève de précepteurs. Au régiment des Gardes suisses, B. fut cadet (1731), enseigne (1733), puis propriétaire (1736) et commandant (1738) de la compagnie B. Brigadier de l'armée française (1747), maréchal de camp (1758), lieutenant-général (1762). Inspecteur général des troupes suisses et grisonnes (1762-1770). Au début des années 1760, B. entreprit pour le duc de Choiseul une réforme de l'armée. Gouverneur militaire de Haguenau (1766). Lieutenant-colonel des Gardes suisses (1767). Après la mort de Louis XV (1774), favori de Marie-Antoinette. Commandant des troupes et garnisons de l'intérieur de la France (1781). Le 14 juillet 1789, il commandait, sous le duc de Broglie, les troupes chargées de réprimer les troubles à Paris. Arrêté fin juillet alors qu'il fuyait en Suisse, jugé en novembre pour haute trahison contre la nation, il fut acquitté le 1er mars 1790. Membre du Grand Conseil de Soleure dès 1743, B. en fut exclu de 1764 à 1769 à la suite de l'affaire que suscita en 1763 la proposition de le nommer "conseiller honoraire" pour prix de sa réforme de l'armée française. Membre d'honneur de la Société économique de Soleure en 1763. Grand-croix de Saint-Louis en 1766. Troisième usufruitier du fidéicommis de Waldegg. B. est connu pour ses œuvres littéraires: ses mémoires sont d'un observateur critique de la société de son temps et d'un grand connaisseur de l'humanité. Ses Mélanges littéraires, historiques et politiques (1806) contiennent des épîtres poétiques, les Pensées détachées et un roman, Le Spleen.


Oeuvres
– G. de Diesbach, éd., Mémoires du baron de Besenval sur la cour de France, 1987
– P. Testud, éd., Le Spleen, 1992
Fonds d'archives
– StASO
– ZBSO
Bibliographie
– J.J. Fiechter, Le baron Pierre-Victor de Besenval (1721-1791), 1993

Auteur(e): Andreas Fankhauser / PM