27/03/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Ammerswil

Comm. AG, distr. de Lenzbourg. Village-rue presque intact, dans un vallon latéral entre la Bünz et l'Aabach, ceint de forêts sauf au nord-est; les nouveaux quartiers des années 1970 et 1980 sont un peu à l'écart. 924 Onpretiswilare, 1306 Ombrechtzwile. Env. 100 hab. en 1650, 208 en 1798, 295 en 1850, 332 en 1900, 298 en 1950, 609 en 2000. Vestiges isolés néolithiques. Domaine alaman. La souveraineté appartint successivement aux comtes de Lenzbourg, de Kibourg et de Habsbourg, à Berne dès 1415; la basse justice et la collation aux seigneurs de Hallwil dès le XIIIe s., aux barons de Fridingen, de Grünenberg, aux seigneurs de Ballmoos durant le XIVe s., à Berne dès 1484 (juridiction d'Othmarsingen dans le bailliage de Lenzbourg). Eglise-halle de style roman tardif, agrandie en 1640; réformée. La cure néoclassique, due à Carl Ahasver von Sinner (1783), forme avec la grange et le grenier des dîmes un ensemble clos. L'agriculture domine jusqu'en 1940 (céréaliculture, élevage). En 1990, le secteur primaire fournit 9% des emplois, le tertiaire 61%. Petites entreprises industrielles. Plus de la moitié de la population active travaille à l'extérieur.


Bibliographie
– W. Häusermann, Chronik der Gemeinde Ammerswil, 1993

Auteur(e): Andreas Steigmeier / PM