Ueken

Comm. AG, distr. de Laufenburg, village-rue le long de la route Frick-Aarau par la Staffelegg. 1337 Itken. 224 hab. en 1768, 319 en 1850, 279 en 1900, 335 en 1950, 687 en 2000. Trouvailles isolées de l'âge de la Pierre. Jusqu'en 1797, le village faisait partie de la commune de Herznach et relevait de la seigneurie autrichienne de Laufenburg (avec les droits de basse justice). Lors de l'intégration du Fricktal dans le canton d'Argovie en 1803, U. fut érigé en commune. La chapelle Saint-Antoine l'Ermite, fondée par des habitants de la région et mentionnée pour la première fois en 1751, dépendait de l'église paroissiale de Herznach. La culture des champs sur les hauteurs du Jura et la viticulture constituaient les principales activités économiques avec le roulage qui diminua progressivement après l'ouverture de la ligne ferroviaire du Bözberg en 1875. De nouvelles exploitations rurales sont issues d'un remaniement parcellaire au XXe s. La commune autrefois agricole s'est transformée en localité résidentielle. A la fin du XXe s., la viticulture connut un nouvel essor.


Bibliographie
– H. Ammann, A. Senti, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, 1948, 98-101
– P. Nussberger et al., Chronik der Bezirke Baden, Zurzach, Laufenburg, Rheinfelden, 1969, 268
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 274-275

Auteur(e): Dominik Sauerländer / AN