No 1

Ramorino, Girolamo

naissance 1792 à Gênes, décès 22.5.1849 à Turin. Après avoir été officier dans l'armée de Napoléon, R. prit part à divers mouvements révolutionnaires, en particulier au Piémont en 1821 et en Pologne en 1830-1831. Après les échecs de ces insurrections, il se réfugia à chaque fois en France. Après des mois d'hésitation et quelques déplacements suspects entre Paris et Genève, il devint commandant en chef de la campagne de Savoie de Giuseppe Mazzini (1834). En 1848, il offrit ses services à Charles-Albert, roi de Sardaigne, mais ne reçut le commandement de la 5e division lombarde qu'après la défaite de Custoza. Pour avoir ignoré un ordre, R. porta une part de responsabilité dans le revers subi à Novare en mars 1849 et fut condamné à mort.


Bibliographie
– «Il portafogli del generale Ramorino», in Documenti della Guerra Santa d'Italia, fasc. 5, 1849
– G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 1, 1980, 211-213
– A. Di Paola, Il caso Ramorino, 2009

Auteur(e): Carlo Moos / FP