19/02/2009 | communication | PDF | imprimer

Kaisten

Comm. AG, distr. de Laufenburg, comprenant le village de K. dans le haut Fricktal et le hameau d'Oberkaisten. 1282 Keiston. 875 hab. en 1803, 1189 en 1850, 994 en 1900, 1160 en 1950, 2054 en 2000. Vestiges du Bronze, tumulus hallstattien, tour de guet et four à tuiles romains, fortification du XIIe/XIIIe s. Ancien domaine de l'abbaye de Säckingen (attesté dès le XIIIe s.; le moulin banal est conservé), K. fit partie de la seigneurie de Laufenburg en Autriche antérieure jusqu'en 1797 et devint une commune en 1803, après le rattachement du Fricktal au canton d'Argovie. L'église Saint-Michel (mentionnée en 1443, édifice actuel de 1717), fondation de Säckingen, fut une filiale de Laufenburg jusqu'en 1804. La nouvelle paroisse de K. engloba Ittenthal jusqu'en 1812. La viticulture joua un rôle important jusqu'au milieu du XIXe s., la sidérurgie au Moyen Age et à l'époque moderne, la fabrication de tuiles jusqu'au XXe s. L'industrie chimique s'implanta dès 1960 et mit fin à la prépondérance de l'agriculture. La commune abrite le centre d'exploitation de Laufenburg du système européen d'interconnexion électrique.


Bibliographie
– H. Ammann, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, 1948, 84-85
– T. Fricker et al., Kaisten - unser Dorf, 2003

Auteur(e): Dominik Sauerländer / PM