Parti socialiste autonome (PSA)

Parti fondé au Tessin en 1969 à la suite de la scission de l'aile gauche du parti socialiste tessinois (PST), composée de jeunes groupés autour du périodique Politica Nuova (1965-1992) et proches de la contestation de mai 1968. Ses membres étaient pour la plupart des enseignants et des fonctionnaires. Au début, le parti eut une orientation marxiste et antisystème; dans les années 1970, il se distingua par la vivacité de son opposition qui se manifestait dans la société (associations de locataires) et au Grand Conseil tessinois (six à huit députés entre 1971 et 1991). Il réussit à faire élire son premier secrétaire, Werner Carobbio, au Conseil national (1975) et Pietro Martinelli au Conseil d'Etat (1987), présentés sur des listes communes respectivement avec le parti du travail et la Communauté des socialistes tessinois. Dans les années 1980, le PSA s'orienta vers une ligne social-démocrate; en 1988, il constitua avec une fraction du PST le parti socialiste unitaire, ce qui entama un processus de rapprochement très tourmenté et compétitif avec le PST qui aboutit en 1992 à l'intégration dans la section tessinoise du PS suisse.


Bibliographie
– P. Macaluso, Storia del Partito socialista autonomo, 1997

Auteur(e): Silvano Gilardoni / DW