29/06/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Gansingen

Comm. AG, distr. de Laufenburg, dans le Fricktal supérieur, comprenant le village de G. et les hameaux de Büren et Galten. 1240 Gansungen. 765 hab. en 1803, 1053 en 1850, 723 en 1900, 790 en 1950, 927 en 2000. Trouvailles protohistoriques et romaines. G. est situé sur l'ancienne voie de communication reliant les vallées de l'Aar et du Rhin par le Bürersteig et dépendit jusqu'en 1797 de la seigneurie de Bernau, comprise dans la seigneurie autrichienne de Laufenburg, puis fit partie du canton d'Argovie (1803). Le droit de collation de l'église Saint-Georges (curé attesté dès 1240, reconstruction au XIXe s.) et certains droits fonciers appartinrent au chapitre de Säckingen jusqu'en 1802. Au XVIIe s., G. fut en conflit avec Franz Ludwig von Roll ("affaire de Gansingen"). Des Savoyards s'établirent à G. entre 1700 et 1723. En 1805, le curé Johann Nepomuk Brentano créa une école ménagère pour jeunes filles. Le village brûla en 1814 et un autre incendie détruisit Galten en 1829. De mauvaises récoltes entraînèrent une vague d'émigration au milieu du XIXe s. L'économie reposait jusqu'au XXe s. sur l'agriculture et la petite industrie (clouterie). Aujourd'hui, nombre d'habitants travaillent à Baden, à Brugg ou dans la vallée du Rhin.


Bibliographie
– H. Ammann et A. Senti, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, éd. H.A. Bosch, 1948, 109-110
– R. Stöhr, Beiträge zur Geschichte von Gansingen, 1990

Auteur(e): Dominik Sauerländer / ME