15/09/2009 | communication | PDF | imprimer

Bargen (BE)

Comm. BE, distr. d'Aarberg, village-rue sur le coude du canal de Hagneck. 1228 Bargen. 243 hab. en 1764, 672 en 1850, 675 en 1900, 804 en 1950, 918 en 2000. Vestiges du Bronze au Bargenfeld, du Néolithique et de Hallstatt (dans une gravière) et de la route romaine Aventicum-Petinesca. Entre le vieux pont sur l'Aar et le village, restes d'un établissement, probablement le prieuré clunisien de Bargenbrück. Redoutes de 1831-1832 destinées à protéger la traversée de l'Aar. B. faisait partie de la seigneurie d'Aarberg et passa comme elle à Berne en 1375. L'église Notre-Dame (mentionnée en 1228, romano-gothique, rénovée en 1671-1672), appartenant au XIVe s. aux seigneurs de La Roche, passa en 1415 au couvent de Frienisberg puis, celui-ci sécularisé (1528), à Berne. Au XIXe s., B. fut à deux brèves reprises réuni à la paroisse d'Aarberg. Le canal navigable d'Aarberg (1645-1663), le canal de Hagneck (1868-1878) et celui de l'usine électrique de Kallnach (1909-1912) modifièrent le paysage et obligèrent à des améliorations foncières (1933-1944, 1962-1979). B. est resté agricole et artisanal: 37% des emplois dans le secteur primaire et 30% dans le secondaire en 1990; il y a peu d'industrie (usine chimique de 1950). Avec le nouveau quartier de Schlyferenmatt (1989), B. a pris un caractère plus résidentiel.


Bibliographie
Gesamtmelioration Kallnach-Niederried-Bargen, 1962-1979, 1980

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / PM