Schmiedrued

Comm. AG, distr. de Kulm, dans la partie supérieure du Ruedertal, sans véritable centre, comprenant les localités de Matt, S., Walde et Schiltwald, ainsi que des hameaux et des fermes isolées. 1217-1222 Ruoda, 1618 Schmidenruod. 615 hab. en 1764, 1016 en 1803, 1526 en 1850, 968 en 1900, 977 en 1950, 1219 en 2000. S. constitua jusqu'en 1798 avec Schlossrued et Kirchrued une partie de la seigneurie de Rued, dans le comté de Lenzbourg (bailliage bernois dès 1415). La commune fut créée en 1816, par division de l'ancienne commune de Rued en Schlossrued et S. Les bourgeoisies de Matt, S., Walde et Schiltwald fusionnèrent en 1861 dans la commune bourgeoise de S. Au spirituel, S. fait partie de la paroisse de Rued. L'industrie à domicile (tissage du coton et passementerie) et des activités artisanales procuraient des gains accessoires aux XVIIIe et XIXe s. La forge (all. Schmiede) du XVIIe s., qui donna son nom à la commune, demeura en service jusque vers 1915. En 2005, le secteur primaire fournissait encore 33% des emplois. S. abrite depuis 1983 le musée du Ruedertal, consacré au tissage et à l'histoire locale.


Bibliographie
MAH AG, 1, 1948, 216-218, 224
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 230-231

Auteur(e): Markus Widmer-Dean / UG