04/05/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Reinach (AG)

Comm. AG, distr. de Kulm. Centre d'une région assez vaste dans le Wynental supérieur. 1036 Rinacha (selon copie du XIVes.), 1045 Rinacha. 1261 hab. en 1764, 1672 en 1803, 2846 en 1850, 3668 en 1900, 4891 en 1950, 7258 en 2000. Des vestiges néolithiques isolés et plusieurs tumulus hallstattiens (Sonnenberg), des ruines romaines (Chilebreiti) et des sépultures alémanes (Herrenweg) attestent une colonisation précoce de la région. Outre les seigneurs de R., ainsi nommés d'après leur château d'Untere Rinach (sis dans la commune limitrophe de Burg et détruit en 1386), le chapitre de Beromünster exerçait une grosse influence comme propriétaire foncier et bénéficiaire de cens et dîmes. Au Moyen Age, le village de R. constituait, avec Menziken, Burg et le Wilhof, la juridiction de R. Les droits seigneuriaux des R. passèrent en 1402 et 1404 aux Ribi-Schultheiss (de Lenzbourg) et à la famille alsacienne des Morimont. Menziken se sépara de la commune de R. en 1572. Après la conquête de l'Argovie par Berne en 1415, R. demeura le siège d'un tribunal dans le bailliage de Lenzbourg, jusqu'en 1798. Jusqu'à la Réforme (1528), R. releva au spirituel de Pfeffikon, puis constitua une paroisse avec Menziken et Burg (jusqu'en 1890), Beinwil am See (jusqu'en 1933) et Leimbach; un temple fut construit en 1528-1529. Deux moulins et une auberge sont mentionnés au XIVe s. R. obtint un droit de marché en 1588 et se dota d'une halle. Le tissage de la toile se répandit aux XVIe et XVIIe s. De 1850 à 1970, R. fut un centre de l'industrie du tabac et du cigare; ensuite, la plupart des entreprises de ce secteur fermèrent. Le chemin de fer du Wynental (Aarau-R.-Menziken) fut inauguré en 1904. Plusieurs entreprises métallurgiques s'installèrent au XXe s. La forte présence de l'industrie explique le pourcentage élevé d'étrangers (29% de la population en 2000). Des pourparlers visant à une fusion avec les communes voisines du Wynental supérieur furent abandonnés en raison de la participation financière du canton, jugée insuffisante, mais un plan régional de développement permit d'améliorer la collaboration.


Sources imprimées
SDS AG, II/1, 373-392
Bibliographie
– W. Merz, Die mittelalterlichen Burganlagen und Wehrbauten des Kantons Aargau, 2, 1906, 449-455
– P. Steiner, Reinach, 1995

Auteur(e): Markus Widmer-Dean / AN