Uster, mémorial d'

Le mémorial d'Uster du 22 novembre 1830 donna le coup d'envoi à la Régénération à Zurich (Journées révolutionnaires). Le 19 novembre à Stäfa, plus de 100 citoyens de tout le canton décidèrent de convoquer une assemblée populaire à Uster, afin de revendiquer une nouvelle Constitution, qui placerait au même niveau la campagne et la ville. Uster, dont la population demeura passive, fut choisi pour sa situation centrale et sa nouvelle église, prévue comme lieu de rassemblement. Vu l'affluence de quelque 8000 à 10 000 hommes, la manifestation fut déplacée sur la colline de Zimikon. L'assemblée se déroula sans heurts. Le mémorial, signé par de nombreux participants, fut remis au gouvernement zurichois. L'élection du Grand Conseil, auquel la population pouvait soumettre par écrit des requêtes portant sur la Constitution, eut lieu le 6 décembre, avec une nouvelle clé de répartition renforçant la campagne par rapport à la ville. Une fête commémorative, d'abord contestée, fut célébrée de manière irrégulière au XIXe s.; depuis 1930, le mémorial d'Uster fait l'objet d'une cérémonie qui a lieu chaque année l'un des derniers dimanches de novembre.


Bibliographie
– H. Nabholz, Die Eingaben des zürcherischen Volkes zur Verfassungsreform des Jahres 1830, 1911
Der Ustertag im Spiegel seiner Zeit, 1980
– B. Schmid, «Die Ustertagfeiern im Lauf der Zeit», in ZTb 2008, 2007, 103-173

Auteur(e): Bruno Schmid / EVU