• <b>Guerre de Bocken</b><br>Les troupes gouvernementales combattent les insurgés le 28 mars 1804 à Bocken, eau-forte aquarellée de  Johann Jakob Aschmann (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).

Bocken, guerre de

L'introduction de nouvelles lois sous la Médiation provoqua le mécontentement de la population rurale vivant au bord du lac de Zurich. L'incendie du château de Wädenswil le 24 mars 1804 déclencha le signal de la révolte. Menés par le cordonnier Hans Jakob Willi de Horgen, six cents hommes des communes de la rive gauche du lac de Zurich et du bailliage de Knonau marchèrent sur Zurich; et, le 28 mars, à Bocken en dessus de Horgen, ils l'emportèrent contre les troupes gouvernementales conduites par le colonel Jakob Christoph Ziegler. Le Landamman de la Suisse, Niklaus Rudolf von Wattenwyl, mobilisa des troupes bernoises et argoviennes avant même qu'une demande de secours officielle de Zurich ne lui parvienne. Il brisa la révolte à Affoltern am Albis et mit fin à la guerre le 3 avril. La région fut occupée, désarmée et soumise à une contribution de guerre, Willi et deux autres meneurs exécutés.

<b>Guerre de Bocken</b><br>Les troupes gouvernementales combattent les insurgés le 28 mars 1804 à Bocken, eau-forte aquarellée de  Johann Jakob Aschmann (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).<BR/>
Les troupes gouvernementales combattent les insurgés le 28 mars 1804 à Bocken, eau-forte aquarellée de Johann Jakob Aschmann (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung).
(...)


Bibliographie
– A. Hauser, Der Bockenkrieg, 1938
– H. Foerster, Der Bockenkrieg 1804, 1987

Auteur(e): Peter Ziegler / EMA