22/03/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Leimbach (AG)

Comm. AG, distr. de Kulm, dans le haut Wynental. 1300 Leimbach. 10 hab. en 1558, 91 en 1764, 224 en 1850, 238 en 1900, 249 en 1950, 409 en 2000. Au Moyen Age, la dîme était répartie entre les seigneurs de Reinach, de Hallwyl, de Heidegg, de Rupperswil, de Büttikon, de Falkenstein et de Liebegg, mais revenait principalement au chapitre de Beromünster. A partir de 1415, L. fit partie de l'Argovie bernoise. Sur ordre de Berne, L. fut séparé de la paroisse catholique de Pfeffikon en 1528 et rattaché à la paroisse protestante de Reinach en 1529. L. constitua jusqu'en 1751 un domaine isolé échappant à l'assolement triennal (Steckhof), puis obtint de Berne le droit de former une commune. A la Médiation (1803), la localité fit partie du canton d'Argovie. Aux XVIIIe et XIXe s., on y travaillait le coton et le tabac à domicile et dans les années 1920, une ferblanterie et une câblerie s'y installèrent. Le terrain pentu de la localité sert de zone d'habitation privilégiée. Une maison à toit de chaume dans le hameau du Seeberg est placée sous la protection du Patrimoine suisse.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 218-219

Auteur(e): Hans Walti / FP