12/05/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Burg (AG)

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. AG, distr. de Kulm. Petit village densément peuplé du haut Wynental, sur le flanc est du Stierenberg, presque entièrement enclavé dans la commune de Menziken. 154 hab. en 1764, 463 en 1850, 563 en 1900, 883 en 1950, 1142 en 1990, 991 en 2000. Unter-Rinach, château fort familial des seigneurs de Rinach, ministériaux des Habsbourg, fut construit sans doute au XIIe s. Détruit par les Confédérés lors de la guerre de Sempach, il ne fut pas rebâti. Deux fermes sont mentionnées en 1412 "près du château". Vers 1400 les droits seigneuriaux appartenaient par moitié aux chevaliers teutoniques et à la famille Schultheiss de Lenzbourg. Sujet de Berne de 1415 à 1798 (juridiction de Reinach dans le bailliage de Lenzbourg), B. constitua jusqu'en 1751 un domaine isolé échappant à l'assolement triennal (Steckhof); il obtint alors du Conseil de Berne le droit de former une commune, qui fait partie depuis 1803 du district argovien de Kulm. Les ruines du château furent démolies en 1872 pour faire place à une école. Berne introduisit la Réforme en 1528; B. fut détaché de la paroisse catholique de Pfeffikon (LU) pour relever de Gontenschwil jusqu'à l'édification du temple de Reinach (1529). Depuis que Menziken a une église (inaugurée en 1890), il forme une paroisse avec B. Les catholiques font partie de la paroisse de Menziken-Reinach fondée en 1899. Dès 1720 environ se répand l'industrie du coton à domicile, relayée au milieu du XIXe s. par celle du tabac, bientôt dominante dans toute la région. B. garde l'une des rares manufactures de cigares subsistantes en Suisse (Burger Söhne). B., Menziken, Reinach et Pfeffikon forment une agglomération unique. Menziken-B. est le terminus du chemin de fer à voie étroite du Wynental (1904).


Bibliographie
– P. Steiner, Das Gericht Reinach zur Zeit der Berner Herrschaft, 1956

Auteur(e): Hans Walti / PM