Villigen

Comm. AG, distr. de Brugg, comprenant Stilli depuis 2006. L'ancien village-rue situé entre l'Aar et le Jura tabulaire s'est développé dans la plaine. 1290 ze Vilingin. 460 hab. en 1764, 733 en 1850, 591 en 1900, 630 en 1950, 1430 en 2000. Un site probablement néolithique, un habitat de l'âge du Bronze, une villa romaine et une nécropole alémane ont été découverts sur le territoire de V. Une maison de maître en pierre du XIIe s. se trouve à l'orée du village. Le château fort de Besserstein, sur le Geissberg, mentionné seulement comme ruine après 1300, fut sans doute érigé vers 1200. Au Moyen Age classique, V. fit partie du domaine de Rein et plus tard du bailliage de Bözberg, avec lequel il revint à Berne en 1460. Les statuts villageois datent de 1568-1571. Au spirituel, la chapelle du XIIe XIIIe s. relevait de Rein. Au début du XXIe s., les protestants étaient rattachés à la paroisse de Rein, les catholiques à celle de Brugg. Les terres cultivables augmentèrent de 250 ha au XVIe s. grâce aux défrichements entrepris sur le Geissberg et le Rotberg, mais elles furent plus tard abandonnées ou utilisées comme pâturages. La vigne occupait quelque 25 ha vers 1800, 44 ha en 1887 et 17 ha en 2009. Aux XVIIIe et XIXe s., quelques habitants travaillaient comme maçons et maîtres-maçons. Entre 1847 et 1860, 122 villageois émigrèrent outre-mer (soit un sixième de la population). L'entreprise de maraîchage Max Schwarz AG et le commerce de denrées alimentaires Schwarz viva AG jouent un rôle économique prépondérant, de même que l'Institut Paul Scherrer de l'EPF de Zurich (né en 1988 de la fusion de l'Institut suisse de recherche nucléaire, fondé en 1968, et de l'Institut fédéral de recherche en matière de réacteurs). La carrière exploitée pour les cimenteries, au pied du Geissberg, offre peu d'emplois, mais représente quelque 20% des rentrées fiscales de la commune. La construction est très active depuis les années 1960 (villas familiales). En 2000, le bilan migratoire était positif (quelque 1300 emplois pour 800 actifs dans la commune).


Bibliographie
– M. Baumann, Villigen, 2009

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / UG