No 1

Modena, Gustavo

naissance 13.1.1803 à Venise, décès 21.2.1861 à Turin, isr., de Venise. Fils de Giacomo et de Maria Luisa Lancetti, comédiens. ∞ 1836 Giulia Calame (à Berne), fille d'un notaire genevois. Licence en droit à Bologne (1821). Sur les traces de ses parents, M. devint l'un des comédiens italiens les plus populaires. Très jeune, il s'approcha des milieux qui luttaient pour l'unification nationale et adhéra à la Jeune Italie fondée par Giuseppe Mazzini. Il prit part aux mouvements révolutionnaires de 1831, puis vécut en exil en France, en Suisse, en Belgique et en Angleterre. Après l'échec de la révolution milanaise de 1848, il se réfugia pendant quelques mois à Lugano, où il se produisit au théâtre afin de recueillir des fonds pour les réfugiés. M. s'établit ensuite à Turin et poursuivit son action en faveur des idéaux républicains.


Bibliographie
– M. Agliati, Il teatro Apollo di Lugano, 1967, 21-23
– T. Grandi, Gustavo Modena, attore patriota, 1968

Auteur(e): Carlo Agliati / DW