No 6

Roggenbach, Jean Conrad de

naissance 15.12.1618 à Schopfheim (Bade), décès 13.7.1693 à Porrentruy, sépulture église des jésuites, cath. Fils de Hans Hartmann et de Maria Susanna zu Rhein. Frère de Jean Sébastien ( -> 7). Chanoine du chapitre cathédral de Bâle (1640), chanoine capitulaire (1649), prévôt (1652). Ordination en 1654. Chanoine du chapitre (noble) de Comburg en 1656, élu la même année évêque de Bâle. La curie refusa son élection pour des raisons formelles, avant de lui remettre le diocèse en 1658 (consécration en 1659). En 1657, R. obtint de faire partie pendant deux ans encore du Défensional de Wil dans lequel le prince-évêque Jean François de Schönau, son prédécesseur, avait été reçu. D'autres tentatives de rapprochement avec les Confédérés échouèrent face à la résistance de Lucerne, Schwytz, Unterwald et Zoug. R. entra dans la Ligue du Rhin (première Confédération du Rhin) en 1664. Pendant la guerre de Hollande (1672-1678), la principauté épiscopale fut utilisée comme lieu de passage par les Autrichiens ou occupée par les Français, ce qui amena R. à renouveler en 1675 l'alliance avec les cantons catholiques et à faire confirmer par les puissances belligérantes, avec l'aide des Confédérés, la neutralité de la principauté épiscopale. Seul le chapitre cathédral, qui s'était établi à Fribourg-en-Brisgau, fut contraint par la France, en 1678, de revenir sur le territoire épiscopal s'il ne voulait pas perdre ses revenus en Alsace. En 1691, R. tenta vainement de faire admettre la principauté épiscopale dans la Confédération. Sur le plan intérieur, il revalorisa les Etats de l'évêché de Bâle et réitéra ses prétentions sur la cathédrale de Bâle et ses dépendances, ainsi que sur le droit de patronage. Sa tentative de recatholiciser la prévôté de Moutier-Grandval échoua. En 1660, il entreprit la construction du couvent des capucins à Porrentruy et, en 1666, consacra celui des annonciades. La collégiale d'Arlesheim, financée par R., fut consacrée en 1681. Avec le cardinal Mazarin, R. décida de fonder un grand séminaire à Thann en Alsace (entretenu par la France), mais celui-ci ne connut qu'une brève existence.


Bibliographie
HS, I/1, 209-210, 286
– C. Bosshart-Pfluger, Das Basler Domkapitel von seiner Überführung nach Arlesheim bis zur Säkularisation (1678-1803), 1983, 284-285
– Gatz, Bischöfe 1648, 388-390

Auteur(e): Catherine Bosshart-Pfluger / MBA