No 1

Lichtenfels, Melchior de

naissance vers 1517, décès 17.5.1575 à Porrentruy, cath., d'une famille noble du Wurtemberg. Expectant en 1527 du chapitre cathédral de Bâle, archidiacre (1547-1554), probablement custos (responsable du trésor) en 1553. Elu écolâtre en 1554 et administrateur du diocèse à la mort de l'évêque Philipp von Gundelsheim. Comme ses sujets lui refusaient le serment de fidélité parce qu'il n'était qu'administrateur, le chapitre l'élut évêque de Bâle en 1554. L. obtint confirmation du pape en 1555 et fut consacré par l'évêque suffragant de Constance en 1569. Comme seigneur temporel, il ne put empêcher en 1555 la combourgeoisie conclue entre la vallée de Delémont, les Franches-Montagnes, bailliages de son évêché, et la ville de Bâle et dut tolérer dès 1557 des assemblées d'états. Les archives concernant les redevances et droits fonciers de l'évêché furent presqu'entièrement anéanties lors de l'incendie du château de Porrentruy en 1558. Pour assurer la sécurité de son Etat, il chercha, en vain, à conclure une alliance avec les cantons catholiques. Pour des raisons financières, L. ne put participer personnellement au concile de Trente et y envoya un représentant. Il abandonna la mise en place de la réforme tridentine au métropolite de Besançon.


Bibliographie
HS, I/1, 202-203, 303, 313
– Gatz Bischöfe 1448, 422-423

Auteur(e): Catherine Bosshart-Pfluger / DVU