Oberflachs

Ancienne commune AG, district de Brugg, ayant fusionné en 2014 avec Schinznach-Dorf pour former la commune de Schinznach. Village-rue au fond de la vallée de Schenkenberg; en amont (à l'ouest) se trouve le château de Kasteln. 1342 Obreflaht. 215 hab. en 1764, 512 en 1850, 428 en 1900, 364 en 1950, 468 en 2000. Tuiles et monnaies romaines. Pour la basse justice, O. releva du bas Moyen Age à 1732 de la seigneurie de Kasteln et pour la haute justice du bailliage de Schenkenberg jusqu'en 1460, puis de la ville de Berne. Lorsque celle-ci acheta la seigneurie de Kasteln en 1732, le village fut intégré au nouveau bailliage du même nom. Au spirituel, il dépendait de Veltheim. La commune apparaît en 1607. Comme toute la vallée de Schenkenberg, O. passait au XVIIIe s. pour particulièrement pauvre. Outre la céréaliculture, la vigne fut une ressource importante dès le XVIIe s.; le phylloxéra et d'autres maladies la firent reculer à partir de 1850, ce qui, ajouté à la pauvreté générale, poussa de nombreux habitants à émigrer outre-mer, en particulier dans les années 1880. La viticulture reprit au XXe s. (22 ha en 1990). Des quartiers de villas se développèrent à partir des années 1970. Le nombre des navetteurs travaillant à l'extérieur dépassait en 1960 déjà celui des personnes occupées dans la commune. En 2005, le secteur primaire offrait encore 28% des emplois. Un projet de fusion avec quatre autres communes a échoué en 2009 suite au refus de Veltheim.


Bibliographie
Oberflachs und seine Geschichte, 2000

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / FP