Mönthal

Comm. AG, distr. de Brugg. Village comprenant le hameau d'Ampfern sur l'Ampfernhöhe et des fermes isolées situées dans une vallée de la chaîne du Jura entre Brugg et Laufenburg. Muenuntal vers 1273. 253 hab. en 1764, 515 en 1850, 333 en 1900, 257 en 1950, 239 en 1970, 441 en 2000. Habitat fortifié du Bronze final sur une hauteur, découverte d'une statuette romaine en bronze dans le village. Habitations du Moyen Age, dont quelques propriétés demeurèrent tandis que d'autres disparurent, comme la localité de Bernbrunnen (propres ban et juridiction vers 1300). Les haute et basse justices relevaient des Habsbourg, puis revinrent à Berne après 1460 (bailliage de Schenkenberg, juridiction de Stilli). L'église Saint-Georges est citée pour la première fois en 1273; le patronage passa à Brugg en 1380 et la Réforme fut adoptée en 1528. Paroisse depuis 1860, M. fut desservie par le pasteur d'Umiken dès 1936, et plus tard par celui d'Unterbözberg. La paroisse fusionna avec celle de Bözberg en 2007. Ecole dès 1630, bâtiment scolaire en 1820. Dès le XVIIIe s., M. jouit d'une certaine aisance grâce à la viticulture et au travail du lin et du coton à domicile; le déclin et l'émigration s'amorcèrent après 1850. Remaniement parcellaire de 1942 à 1946. Une lente augmentation démographique a repris depuis 1970, grâce surtout aux personnes travaillant dans la région de Baden-Brugg.


Bibliographie
Brugger Neujahrsblätter, 101, 1991, 31-54
– M. Baumann, Leben auf dem Bözberg, 1998

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / FP