09/01/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Mandach

Comm. AG, distr. de Brugg, dans un vallon encaissé entre Rotberg et Besseberg. 1218 Mandacho. 504 hab. en 1850, 361 en 1900, 292 en 1950, 313 en 2000. Le couvent de Säckingen détenait de nombreux biens fonciers à M., deux familles de ministériaux des Habsbourg y possédaient deux châteaux. Les seigneurs de Wessenberg fondèrent une église (avec bénéfice) en 1072. Des Wessenberg, le village passa aux seigneurs de Büttikon et Heudorf. En 1468, après le siège de Waldshut, les Confédérés conquirent M. et l'intégrèrent à la seigneurie de Schenkenberg. En 1518, un incendie détruisit le village, que la peste frappa en 1593 et 1668. M. adopta la Réforme. La viticulture fut et demeure importante. Le tissage du coton s'imposa vers 1740 grâce à la famille Hediger. Vu sa situation géographique, M. demeura à l'écart de l'industrialisation et des voies de communication au XIXe s. Il s'ensuivit un fort exode rural. Le secteur primaire fournissait encore trois cinquièmes des emplois en 2000.


Bibliographie
Beiträge zur Dorf- und Kirchengeschichte von Mandach, 1974

Auteur(e): Christoph Herzig / AN