Hottwil

Ancienne commune AG, district de Brugg, ayant fusionné en 2010 avec Etzgen, Mettau, Oberhofen (AG) et Wil (AG) pour former la commune de Mettauertal. Village dans la vallée élargie du haut Fricktal. 1289 Hotwil, 1303-1308 Hotwille. 195 hab. en 1764, 324 en 1850, 210 en 1900, 203 en 1950, 171 en 1970, 245 en 2000. Sur le Wessenberg, ruines d'un château fort, ancienne résidence des seigneurs du même nom. Le couvent de Säckingen possédait un domaine au village. En 1468, Berne conquit la seigneurie de Wessenberg et acquit en 1523, avec la juridiction de Mandach, la basse justice de H., constituée par H., Mandach et Etzwil (auj. comm. Leuggern). Au spirituel, H. a toujours fait partie de la paroisse de Mandach. Au début de l'époque moderne, l'agriculture et, surtout, la viticulture dominaient. Le travail à domicile des cotonnades s'y ajouta au XVIIIe s. Son déclin, suivi de celui de la viticulture, entraîna une baisse démographique prolongée depuis la seconde moitié du XIXe s. jusque vers 1970. Au début du XXIe s., l'économie agraire (env. 5 ha de vignes) et une fabrique de matières plastiques ont fourni quelques emplois. Une bonne partie de la population active travaille à l'extérieur. On a passablement construit dans les années 1980.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 158-159

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / ME