29/06/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Gallenkirch

Comm. AG, distr. de Brugg. Petit village sur l'actuelle route du Bözberg, à l'ouest du sommet du col. 1338 Gallenkilch. 66 hab. en 1764, 109 en 1850, 92 en 1900, 79 en 1950, 65 en 1970, 121 en 2000. Une thèse très répandue, mais certainement fausse, assimile G. au domaine alaman de Tentlikon, localité abandonnée qui faisait partie de la commune d'Effingen. Au Moyen Age, G. constitua une grange principale du domaine d'Hornussen, relevant des Säckingen. Ses habitants firent partie de la paroisse d'Hornussen jusqu'à la Réforme, puis furent rattachés à celle, protestante, de Bözberg. Les restes d'une chapelle dédiée à saint Gall sont encore visibles dans une maison de G. Sous la domination bernoise (1460-1798), les habitants dépendaient de la juridiction de Thalheim. Aux XIXe et XXe s., plusieurs projets de fusion avec Linn, où les enfants de G. fréquentent l'école depuis 1917 et avec qui la coopération intercommunale a permis de régler d'autres problèmes d'infrastructures, échouèrent. G. n'a ni magasin ni auberge. Les habitants actuels sont paysans ou travaillent à l'extérieur, dans les centres industriels proches.


Bibliographie
– M. Baumann, Leben auf dem Bözberg, 1998

Auteur(e): Max Baumann / FP