06/03/2006 | communication | PDF | imprimer

Effingen

Comm. AG, distr. de Brugg. Village-rue situé sur le flanc ouest du Bözberg, comprenant le hameau de Chästel et des maisons isolées. 1284 Efingen. 265 hab. en 1764, 504 en 1850, 431 en 1900, 395 en 1950, 403 en 1980, 632 en 2000. Vestiges d'une chapelle et d'un cimetière du haut Moyen Age, avec des tombes probablement alémanes. E. fit partie de la cour colongère d'Elfingen, puis dès 1460 de la juridiction de Bözen, dans le bailliage bernois de Schenkenberg. Les limites du village furent fixées vers 1550 et des jurés représentant la communauté sont mentionnés en 1614. E. releva de la paroisse d'Elfingen, puis de celle de Bözen depuis 1600 environ. Il y avait une école en 1684 au plus tard. L'agriculture et la viticulture dominèrent jusqu'au XIXe s. Le travail à domicile du coton procura des revenus supplémentaires au XVIIIe s. Dès le XIIIe s., une taverne tirait profit du trafic du col du Bözberg, exploité dès l'époque romaine, et la location de chevaux de relais permettait à la population de réaliser des gains accessoires. La route à ornières, creusée dans le rocher, est communément appelée "route romaine". Une nouvelle route fut construite en 1777-1779. La gare a été inaugurée en 1875 et l'autoroute A3 terminée en 1996. Depuis 1980, E. connaît un essor des constructions. En 2000, les deux tiers environ des personnes actives travaillaient dans le secteur tertiaire.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 148-149
– P. Frey, D. Wälchli, «Früh- und hochmittelalterliche Siedlungsbefunde in Effingen», in Argovia, 105, 1993, 251-274

Auteur(e): Felix Müller / LD