07/12/2011 | communication | PDF | imprimer

Birr

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. AG, distr. de Brugg, à l'ouest du Birrfeld. Le village s'est développé en même temps que Lupfig, qui le jouxte au nord. 1270 Bire. 498 hab. en 1850, 448 en 1900, 562 en 1950, 3529 en 2000. Vestiges romains et alamans. B. faisait partie du domaine patrimonial des Habsbourg (Eigenamt). La seigneurie judiciaire et foncière passa en 1397-1411 au couvent de Königsfelden et, après sa sécularisation (1528), à Berne. A la Réforme, la chapelle, filiale de Windisch, fut érigée en paroisse, dont relevaient Lupfig, Birrhard, Scherz, Schinznach-Bad et Brunegg. L'église fut construite par Abraham Dünz en 1662. Johann Heinrich Pestalozzi installa une ferme modèle au Neuhof en 1771. Depuis 1914, le bâtiment sert de maison d'éducation (foyer Pestalozzi suisse). B. ne s'industrialisa qu'après 1950. L'arrivée de Brown Boveri, qui édifia des halles pour la fabrication de rotors de machines électriques (1957-1965) et 500 logements, entraîna un grand essor. En 1990, les emplois étaient occupés à 73% par des navetteurs; l'industrie en offrait 46%, l'agriculture seulement 1%. On comptait 44% d'étrangers.


Bibliographie
– H. Siegenthaler, 700 Jahre Birr-Lupfig, 1970

Auteur(e): Andreas Steigmeier / FS