Widen (AG)

Comm. AG, distr. de Bremgarten, sur le versant boisé sud du Heitersberg, près du Mutschellen, comprenant W. et les fermes de Hasenberg, Giren et Heinrüti (dès 1823), ainsi que de nouveaux quartiers d'habitation. 1248 Wida. 387 hab. en 1837, 342 en 1850, 274 en 1900, 398 en 1950, 1277 en 1970, 3915 en 1990, 3636 en 2000. Les haute et basse justices appartinrent aux Habsbourg jusqu'en 1415, puis au bailli de Baden (bailliage de Rohrdorf). L'abbaye de bénédictines de Hermetschwil détenait la basse justice sur le domaine de Heinrüti. Sous l'Helvétique (1798-1803), W. forma une municipalité avec Eggenwil, avant de devenir une commune en 1803. La chapelle de pèlerinage Saint-Antoine date de 1843. La chapelle Saint-Nicolas-de-Flue (1944) fut transformée en église paroissiale en 1977. L'église protestante fut construite en 1968. Les catholiques de W. relèvent de la paroisse d'Eggenwil (Eggenwil-W. dès 1944), les protestants de celle de Bremgarten-Mutschellen. Le village dispose de deux arrêts sur la ligne ferroviaire Baden-Dietikon (dès 1902) et est relié à Baden par un car postal. Après le boom immobilier des années 1960 de nouveaux résidents sont venus du canton de Zurich. Au début du XXIe s., de nombreux navetteurs travaillaient dans l'agglomération zurichoise.


Bibliographie
MAH AG, 4, 1967, 404-405
Widen, 1977
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 130-131

Auteur(e): Patrick Zehnder / CAP