22/11/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Rudolfstetten-Friedlisberg

Comm. AG, distr. de Bremgarten, formée du village de R., dans le sillon de la vallée au nord du Mutschellen, et du domaine de Friedlisberg. 1184-1190 Rudolfstetin. 434 hab. en 1850, 438 en 1900, 755 en 1950, 2384 en 1970, 3738 en 2000. Les abbayes d'Engelberg, Wettingen, Gnadenthal et Saint-Blaise y possédaient des biens. Le bailliage revint en tant que fief habsbourgeois aux Schwend de Zurich au XIVe s., puis passa à Bremgarten en 1438. Rattaché au comté (1415-1798), puis au canton (1798-1803) de Baden dans le district de Bremgarten, R. fut finalement attribué au canton d'Argovie (1803). Les communes bourgeoises de Rudolfstetten et de Friedlisberg fusionnèrent en 1966. Au spirituel, les catholiques relevèrent jusqu'en 1861 de Dietikon, puis de Berikon. Friedlisberg resta attaché à cette dernière tandis que Rudolfstetten s'en détacha en 1964 pour former une paroisse avec Bergdietikon. Les protestants des deux localités dépendent de la paroisse de Bremgarten-Mutschellen. R. était une étape importante sur la route entre la vallée de la Reuss et celle de la Limmat par la vallée de Reppisch. En 1902, le tram Bremgarten-Dietikon relia la commune à Zurich. De bonnes communications ont entraîné une croissance fulgurante après 1960. En 2000, 82% de la population active travaillaient à l'extérieur.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990
Rudolfstetten-Friedlisberg: Geschichte der Gemeinde, 1993

Auteur(e): Anton Wohler / FP