Jonen

Comm. AG, distr. de Bremgarten, sur la rive droite de la Reuss, à l'entrée de la gorge de la Jonen, comprenant les hameaux d'Obschlagen et de Litzi. 1243 Jonun. 788 hab. en 1850, 630 en 1900, 570 en 1950, 800 en 1980, 1569 en 2000. Vaste nécropole hallstattienne. Vestiges d'une villa à Schalchmatthau. Tombes alémanes des VIe et VIIe s. (dont six cistes) dans la région des anciennes vignes de Käppeli. Au Moyen Age, J. relevait du domaine et grange principale (Kellerhof et Kelnhof ) de Lunkhofen, appartenant au couvent de Murbach-Lucerne, qui fut vendu à Rodolphe de Habsbourg en 1291. En 1376, le duc Léopold d'Autriche donna en gage la basse juridiction du Kelleramt à Gottfried Müllner de Zurich, qui la céda à Bremgarten en 1414. L'année suivante, J. et le Kelleramt furent placés sous la souveraineté de Zurich. Le village payait la dîme aux couvents de Muri et de Wettingen, à Saint-Léger de Lucerne, à l'église et à l'hôpital de Bremgarten et à l'église de Zufikon. Au spirituel, J. releva de Lunkhofen jusqu'en 1866, date à laquelle elle fut érigée en paroisse. Une chapelle est mentionnée dès 1598. Elle fut remplacée par un nouvel édifice en 1804. Celui-ci fut détruit dans l'incendie de 1811 qui ravagea les deux tiers du village. La chapelle fut reconstruite (le clocher et le chœur furent ajoutés en 1910) et devint église paroissiale en 1866. Les protestants de la commune sont rattachés à la paroisse de Bremgarten-Mutschellen. On ne connaît pas les origines de la chapelle de pèlerinage de la vallée de la Jonen (mentionnée dès 1521). Le premier bâtiment scolaire fut construit en 1808. L'école secondaire d'arrondissement se trouve à J. depuis 1972. La liaison Bremgarten-J.-Affoltern am Albis est assurée depuis 1920 par un autobus. Jusqu'au XXe s., J. resta une commune essentiellement rurale (agriculture et industrie laitière), avec de petites entreprises liées à ce type d'activités (quinze exploitations agricoles en 2000). Elle est le siège de la firme Similasan SA (homéopathie) depuis 1991. En raison de la proximité de Zurich, Zoug et Bremgarten, une grande partie de la population est constituée de navetteurs.


Bibliographie
MAH AG, 4, 1967
– W. Bürgisser, Jonen, 21991

Auteur(e): Anton Wohler / MBA