15/04/2008 | communication | PDF | imprimer

Hilfikon

Comm. AG, distr. de Bremgarten, ancienne seigneurie et château. Le village et le château sont situés sur le versant nord du Lindenberg, au bord de l'ancienne route Villmergen-Sarmenstorf. 924 Hilfiniswilare, 1250 Hilfinchon. 125 ménages (dont 22 hors seigneurie) en 1743, 119 hab. en 1798, 159 en 1850, 205 en 1870, 179 en 1900, 172 en 1950, 224 en 2000. En 1290, Arnold et Markwart von H. érigèrent un donjon. Dès 1415, le domaine de la seigneurie était constitué. En possession des Meiss de Zurich (1472), il échut à Hans von Seengen (1498) comme fief d'Empire, puis au Lucernois Melchior zur Gilgen (vers 1506-1510). Celui-ci fit construire la chapelle du château en 1510 et acquit le bailliage de Sarmenstorf en 1514. En 1628, le domaine fut cédé à Johann Lussi, landamman d'Unterwald, puis à la famille Zwyer von Evibach à Silenen en 1644. En 1743, il revint par mariage aux Tschudi de Glaris, qui le vendirent à Franz Viktor Augustin von Roll de Soleure en 1749. Ce dernier fit détruire la chapelle du château, de style gothique tardif, et lui substitua une nouvelle construction, avec une réplique du Saint-Sépulcre de Jérusalem dans le chœur. H. a toujours fait partie de la paroisse de Villmergen. En 1743, un quartier du village était sous la juridiction de Villmergen, l'autre sous celle des seigneurs détenteurs du fief. En 1798, Augustin von Roll renonça à ses droits de justice. Le château fut le siège de l'état-major catholique en 1712, lors de la seconde guerre de Villmergen. En 1832, il fut vendu avec d'autres biens et changea plusieurs fois de propriétaire par la suite. L'agriculture resta l'activité dominante de cette petite commune jusqu'au XXe s. De l'artisanat s'y ajouta par la suite. La construction de la ligne de chemin de fer Wohlen-Meisterschwanden en 1916 valut une gare à H. L'école du village accueille les élèves de tous les degrés du primaire.


Bibliographie
– R. Bosch, «Aus der Baugeschichte der Burg Hilfikon», in Unsere Heimat, 20, 1946, 21-29
– K. Strebel, «Von der Gerichtsherrschaft Hilfikon», in Heimatkunde aus dem Seetal, 21, 1947, 57-62
MAH AG, 4, 1967, 267-284
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 106-107

Auteur(e): Anton Wohler / DVU