No 1

Manuel, Albrecht

naissance 2.11.1560 à Berne, décès 11.8.1637 à Berne, prot., de Berne. Fils de Niklaus ( -> 9). ∞ 1) 1586 Ursula von Graffenried, fille de Niklaus von Graffenried, 2) 1605 Magdalena Nägeli, fille de Hans Franz Nägeli, veuve de Hans Steiger et de Johann von Wattenwyl. Substitut à la chancellerie municipale (1578), membre du Grand Conseil de Berne (1588), conseiller secret et seizenier (1591), membre du Petit Conseil (1591, 1595), bailli d'Yverdon (1591-1595), banneret des Tanneurs (1595), vice-avoyer et membre du Conseil secret (dès 1597), avoyer de Berne (1600-1632). M. remplit de nombreuses missions diplomatiques, telles les négociations de paix entre Genève et la Savoie en 1590. Il combattit résolument les prétentions savoyardes sur Genève et le Pays de Vaud (Diète de 1612); en 1617, il obtint que le duc renonçât à ces deux territoires, conformément au traité de Lausanne de 1564, et signât avec Berne une alliance défensive à laquelle Genève adhéra aussi. En Valais, M. défendit les intérêts des protestants menacés par la recatholicisation et par l'alliance avec le Milanais sous domination espagnole (1601-1603). Contre la volonté du prince-évêque de Bâle, il imposa en 1612 le renouvellement de la combourgeoisie entre Berne et la prévôté de Moutier-Grandval, afin d'aider les réformés du lieu. Il soutint en 1618 les bourgeois de Neuchâtel, attachés à leur coutumier, contre leur seigneur, le duc de Longueville, qui voulait leur imposer un nouveau code. Lors de plusieurs conférences monétaires fédérales (1603-1621), il prôna la stabilité des changes. Personnalité marquante du camp protestant au niveau fédéral durant une trentaine d'années, M. servit en outre son canton dans des fonctions administratives pendant quatorze ans.


Sources imprimées
EA, 5 I; 5 II A
Bibliographie
– F. Thormann, Die Schultheissenbilder der Berner Stadtbibliothek, 1925, n° 15

Auteur(e): Ulrich Moser / PM