OEuvre suisse d'entraide ouvrière (Oseo)

Organisation fondée en 1936 par l'Union syndicale suisse et le Parti socialiste suisse, réunissant diverses œuvres d'entraide du mouvement ouvrier (notamment le Secours prolétarien aux enfants). Dirigée de 1936 à 1951 par Regina Kägi-Fuchsmann, l'Oseo apporta d'abord son soutien à des familles ouvrières; à l'époque du fascisme et du nazisme, elle aida des réfugiés en Suisse, en France et en Espagne. Dès 1944, elle participa à la reconstruction en Europe, dans le cadre du Don suisse pour les victimes de la guerre. Elle secourut des réfugiés hongrois en 1956 et tchèques en 1968. Depuis les années 1960, elle prend part à l'aide en cas de catastrophe et à la coopération au développement (par exemple au Nicaragua). L'accueil des demandeurs d'asile requit davantage son attention dans les années 1980 et l'encadrement des chômeurs et des personnes sans ressources dans les années 1990.


Fonds d'archives
– Sozarch
Bibliographie
– B.-E. Lupp, Von der Klassensolidarität zur humanitären Hilfe, 2006
– S. Weibel, Zwischen Politik und praktischer Humanität: Das SAH, à paraître

Auteur(e): Antonia Schmidlin / PM