Indien, océan

Troisième océan du monde, l'océan Indien comprend un grand nombre d'îles, dont les anciens territoires britanniques de Madagascar, des Seychelles, de l'île Maurice, des Maldives, de l'ancien territoire français des Comores et des territoires encore français de La Réunion et de Mayotte.

Installés dès 1903 dans les Seychelles, des capucins suisses, surtout valaisans et fribourgeois, sont plus d'une trentaine dès les années 1930. En 1921, l'un d'eux, Justin Gumy, devient même évêque du diocèse de Port-Victoria. Sans susciter de problèmes politiques, le Conseil fédéral reconnaît rapidement l'indépendance des Maldives (1965), de l'île Maurice (1968), des Comores (1976) et des Seychelles (1976). Un consulat est ouvert de 1862 à 1910, puis dès 1967 sur l'île Maurice. Le nombre des Suisses y passe d'une quarantaine dans les années 1960 à 405 en 2000, tandis que celui des Mauriciens en Suisse croît de 61 en 1970 à 782 en 2000 et qu'augmentent les mariages entre Romands et Mauriciennes. Les échanges démographiques et économiques sont facilités par un accord bilatéral conclu en 1979 sur le trafic aérien. En particulier par le canton du Jura, une aide au développement est accordée aux Seychelles où vivent une cinquantaine de Suisses dès 1973 (62 en 2000). Les îles de l'océan Indien attirent de nombreux touristes suisses (en 2002, 31 700 aux Maldives, 17 400 à l'île Maurice et 5200 aux Seychelles).


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE
Bibliographie
– M. Jeanbourquin, «Le Jura et les Seychelles, similitudes entre deux mondes différents», in Actes SJE, 1983, 179-181
– I. Montavon, «Présence du Jura aux Seychelles par les missionnaires», in Actes SJE, 1983, 181-187
– J.-L. Alber, «La migration mauricienne en Suisse», in Ethnologica Helvetica, 13/14, 1989/1990, 373-393

Auteur(e): Marc Perrenoud