Spreitenbach

Comm. AG, distr. de Baden, entre Baden et Zurich, comprenant le village de S. au pied du Heitersberg, le hameau de Heitersberg et de vastes zones résidentielles et industrielles dans la plaine de la Limmat. 1111-1124 Spreitinbach. 383 hab. en 1780, 398 en 1799, 669 en 1850, 913 en 1900, 1173 en 1950, 5978 en 1970, 9127 en 2000. Vestiges isolés du Mésolithique et du Néolithique, sépulture collective du Néolithique. La souveraineté passa en 1415 des Habsbourg aux Confédérés (bailliage de Dietikon dans le comté de Baden). En 1541, l'abbaye de Wettingen acheta aux Effinger de Brugg la basse juridiction, créant ainsi à ses portes un ressort d'un seul tenant jusqu'à Dietikon. Elle acquit aussi peu à peu une partie des terres. Au spirituel, S. relevait de Dietikon. La chapelle (attestée dès le XIIe s.) fut utilisée après la Réforme par les deux confessions. Les catholiques étaient majoritaires. Wettingen institua en 1798 un vicaire pour les desservir (séparation d'avec Dietikon); leur paroisse fut érigée en 1861 et l'église Saints-Cosme-et-Damien construite en 1903. L'ancienne église revint alors aux protestants (paroisse de S.-Killwangen-Bergdietikon depuis 1940). S. s'opposa en 1847 à la construction de la voie ferrée Zurich-Baden; la ligne passa donc à l'écart du village et la gare (Killwangen-S.) fut construite dans la localité voisine. Une filature de coton s'établit en 1862 au bord de la Limmat. La construction d'une tour en 1955 marqua le début d'un essor immobilier sans égal dans tout le canton. D'autres tours s'ajoutèrent au cours des années 1960. Le premier centre commercial de Suisse conçu sur le modèle américain fut inauguré en 1970, suivi d'un second (1974), ainsi que de plusieurs grands magasins de meubles (première filiale Ikea hors de Suède, 1973), de halles industrielles et d'entrepôts. Les CFF construisirent en 1967-1978 la gare de triage du Limmattal sur le site de l'ancienne place de vol à voile. L'autoroute A1 au nord-est du chemin de fer fut ouverte à la circulation en 1971; la demi-jonction de S. (vers l'ouest) date de 2008. Le secteur secondaire fournissait 66% des emplois en 1960 et 19% (sur un nombre total de 7186) en 2005. Depuis les années 1980, la population est pour plus d'un tiers de nationalité étrangère (49% en 2005). Un parlement communal fut institué en 1974 à la place de l'assemblée communale, mais le système antérieur fut rétabli en 1986.


Bibliographie
– R. Brüschweiler et al., Spreitenbach, 2000

Auteur(e): Andreas Steigmeier / MK