27/08/2009 | communication | PDF | imprimer

Obersiggenthal

Comm. AG, distr. de Baden, entre le Siggenberg et la Limmat, comprenant Nussbaumen, Kirchdorf et Rieden, ainsi que les hameaux de Tromsberg, Ebnet et Hertenstein. 1303-1308 Sikental. 631 hab. en 1780, 755 en 1803, 1183 en 1850, 1504 en 1900, 2856 en 1950, 7561 en 2000. Habitat et vestiges isolés du Néolithique sur la colline du Bürglen, tombe de La Tène, villa romaine à Kirchdorf. A partir de 1150, l'abbaye de Saint-Blaise (Forêt-Noire) posséda la basse juridiction, ainsi que des droits fonciers qui, passés au grand-duché de Bade après la Révolution française, ne furent abolis qu'en 1850. Le territoire d'O. fit partie du bailliage kibourgeois de Baden, puis de celui de Siggenthal, détaché du précédent par les Habsbourg. Dès 1415, sous les Confédérés, le Siggenthal ou Siggamt devint, sous une taille réduite (villages de Kirchdorf, Nussbaumen, Rieden, Hertenstein, Untersiggingen, Würenlingen, Endingen, Tegerfelden et Böttstein), l'un des onze bailliages du comté de Baden. Kirchdorf, où l'on peut voir encore l'ancien Meierhof et la grange des dîmes, était le siège du sous-bailli et du receveur, choisis dans l'élite villageoise. On y trouvait aussi l'église paroissiale, mentionnée au XIIe s., dédiée aux saints Pierre et Paul depuis le bas Moyen Age au moins, reconstruite dans son état actuel en 1678. Le ressort paroissial, sans doute identique à celui de la dîmerie dès le Moyen Age, a été divisé en 1956 entre les nouvelles paroisses de Kirchdorf, Nussbaumen et Untersiggingen. L'église Notre-Dame a été édifiée en 1949, le temple protestant de Nussbaumen en 1985.

En 1803, le bailliage de Siggenthal fut subdivisé entre les communes d'O. et Untersiggenthal. Une tentative d'incorporation à Baden échoua en 1967. Un parlement communal fut institué en 1974. La structure économique d'O. fut transformée par l'arrivée de la robinetterie Oederlin & Cie à Rieden en 1858, la construction du barrage sur la Limmat en 1890 et l'essor de Brown Boveri & Cie à Baden depuis 1891. La population s'est accrue rapidement après 1960, la commune attirant des navetteurs (env. 80% en 2000) occupés dans les régions de Baden et de Zurich, mais offrant aussi de plus en plus d'emplois.


Bibliographie
– W. Drack, A. Lüthi, Obersiggenthal, 1994
MAH AG, 7, 1995, 89-110

Auteur(e): Patrick Zehnder / WW