08/09/2011 | communication | PDF | imprimer

Niederrohrdorf

Comm. AG, distr. de Baden. Village au pied du versant ouest du Heitersberg, comprenant, outre N., les hameaux de Holzrüti et de Vogelrüti, ainsi que des fermes isolées et des zones marécageuses précieuses du point de vue écologique. 1179 Rordorf, 1275 Nidern Rordorf. 255 hab. en 1780, 396 en 1803, 631 en 1900, 1074 en 1950, 2443 en 2000. Tombe préhistorique sur le Hiltiberg. Propriété foncière du couvent de Gnadental (basse juridiction dès le XVe s. au plus tard). Au spirituel, N. dépendit de la paroisse d'Oberrohrdorf jusqu'en 1972. La paroisse protestante fut créée en 1929 (temple en 1964). Un coutumier du bas Moyen Age fait état d'une relative autonomie du village. Jusqu'en 1798, il fit partie du bailliage de Rohrdorf. En 1805, N. fut intégrée à la commune générale de Rohrdorf, avec Oberrohrdorf, Staretschwil, Remetschwil et Busslingen, mais s'en sépara en 1854. La création de la tôlerie Egloff en 1849 (auj. Egro SA) entraîna un afflux de population, surtout protestante. Au XXe s., l'agriculture fut remplacée par l'industrie de Baden comme principal secteur économique. Depuis 2005, N. est reliée au S-Bahn (RER) de Zurich grâce à la nouvelle station CFF Mellingen-Heitersberg. Plus des trois quarts de la population active travaillent à l'extérieur, surtout à Baden et à Zurich.


Bibliographie
Reformierte Kirche Rohrdorf, 1964
– A. Egloff et al., Chronik Niederrohrdorf, 1979
– H. Meier, Rohrdorf, 1980
– F. Hälg-Steffen, «Wirtschaftlicher und sozialer Wandel am Rohrdorfer Berg vom 12. bis 16. Jahrhundert», in Argovia, 107, 1995, 1-98

Auteur(e): Patrick Zehnder / MBA