Rohr (AG)

Ancienne comm. AG, distr. d'Aarau, dans la comm. d'Aarau depuis 2010. Autrefois village-rue situé sur une terrasse peu élevée dominant la zone inondable de l'Aar (Schachen), R. devint partie intégrante d'Aarau et de Buchs dans le dernier tiers du XXe s. Jusqu'en 1810, le village et Buchs appartinrent à la commune de Suhr. 1027 Rore (selon copie de 1114), 1248 Ror. Dix ménages vers 1340, deux maisons en 1558, 129 hab. en 1764, 257 en 1803, 389 en 1850, 595 en 1900, 1480 en 1950, 2459 en 1970, 2652 en 2000. Céramique et silex indiquant la présence d'un établissement du Bronze final; restes d'une route romaine. R. est mentionné comme siège de tribunal (mallus publicus) en 1027 et 1034. Le domaine (Meierhof) passa aux Habsbourg-Laufenbourg en 1232, puis aux hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem en 1335, dont la commanderie de Biberstein fut reprise par Berne en 1535; après cette date, R. fut soumis à la basse juridiction (Twing) de Suhr et resta sous la domination de Berne jusqu'en 1798. Au spirituel, R. releva de Suhr. La paroisse protestante de R.-Buchs existe depuis 1946 et son église fut construite en 1960 dans le nouveau centre du village. L'utilisation des berges s'intensifia au XVIIIe s., les sources de la nappe phréatique servant à l'irrigation des prés. R. ne possède pas d'industrie; des activités artisanales s'y établirent après la Deuxième Guerre mondiale. Dans les années 1950 et 1960, le village se transforma en commune résidentielle, un grand nombre d'habitants travaillant à l'extérieur, surtout à Aarau.


Bibliographie
– A. Lüthi, 950 Jahre Rohr, 1987

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / EVU