No 1

Godefroy, Denys

naissance 17.10.1549 (Gothofredus Dionysius) à Paris, décès 7.9.1622 à Strasbourg, prot., d'une famille de noblesse de robe, bourgeois de Genève en 1580. Etudes de droit aux universités de Paris, Louvain, Cologne et Heidelberg, docteur en droit de celle d'Orléans (1579). Dès 1579, G. donne un cours libre de droit à l'académie de Genève, où il est nommé professeur le 11 mars 1580. Déchargé de tout enseignement de 1581 à 1585, il se consacre à son grand œuvre Corpus juris civilis, soit à l'édition commentée de l'intégralité de la codification de l'empereur Justinien. La publication de cette œuvre monumentale fera date et comptera plus de cinquante éditions, dont G. donnera lui-même trois éditions distinctes. La première parut en 1583 avec un bref commentaire (rééditions en 1590, 1602, 1607, 1624). La deuxième fut imprimée en 1587 sans annotations (rééditions de 1598, 1606, 1625). La troisième, contenant la Glose, date de 1589 (rééditions de 1604 et 1612). Membre du Conseil des Deux-Cents de Genève en 1587, conseiller extraordinaire du roi de France au parlement de Paris et juge mage dans trois bailliages du Pays de Gex, où G. s'établit en 1589, mais n'y reste que six mois, chassé par les troupes du duc de Savoie qui mettent à sac sa bibliothèque. Réfugié en 1590 à Bâle, il y enseigne temporairement le droit romain et accepte en 1591 une chaire de Pandectes et d'histoire du droit à l'université de Strasbourg. En 1600, G. préfère à une offre d'Henri IV de le nommer au nombre des six conseillers protestants au parlement de Paris, celle de l'électeur palatin l'appelant à Heidelberg, où il ne s'installe définitivement qu'en 1604, devenant en 1607 recteur de l'université. Conseiller de l'électeur palatin, il le représente comme ambassadeur à Paris en 1618. Les menaces de Jean de Tilly sur Heidelberg au début de la guerre de Trente Ans le déterminent à quitter la ville en 1621 pour se réfugier à Strasbourg.


Bibliographie
– D.-Ch. de Godefroy-Ménilglaise, Les savants Godefroy, 1873 (reprint 1971)
– R. Stintzing, Geschichte der deutschen Rechtswissenschaft, 1, 1880, 206 et 386-389
Hist. de l'université de Genève, 1, 1900, 282-290

Auteur(e): Alfred Dufour