Muhen

Comm. AG, distr. d'Aarau. Village s'étirant le long de la vallée inférieure de la Suhr, composé à l'origine des quatre noyaux, aujourd'hui entièrement fusionnés, d'Obermuhen, Mittelmuhen, Untermuhen et Schwabistal. 1045 Mucheim (selon copie du XIVe s.), 1267 Mukhein. 615 hab. en 1764, 846 en 1803, 1288 en 1850, 1213 en 1900, 2046 en 1950, 3083 en 2000. Trouvailles isolées du Néolithique, fond de cabane de l'âge du Fer sur le Schafrain, découvertes éparses de l'époque romaine. Au Moyen Age, M. appartenait au comté de Lenzbourg, à l'époque moderne, au bailliage bernois du même nom. Le village constitua d'abord le centre de la seigneurie homonyme, avant de passer sous la souveraineté de Berne en 1415 et d'être incorporé à la juridiction de Kölliken (comprenant Kölliken, M., Holziken, Wittwil, Staffelbach, Bottenwil, Attelwil et Wiliberg). A la fin du Moyen Age, à côté de divers couvents, seigneurs justiciers, bourgs et villages, M. était principalement aux mains de la ville de Berne. Au spirituel, le village était partagé entre les paroisses réformées de Schöftland et de Suhr (plus tard Oberentfelden); un temple fut édifié en 1961 seulement. Une taverne est attestée en 1045 déjà, un moulin en 1331. En 1653, on recensait onze laboureurs, treize petits paysans (possédant un demi-train de charrue) et quarante-quatre Tauner. A l'époque préindustrielle, outre l'auberge et le moulin, plusieurs droits d'exploitation furent accordés: foulon avec teinturerie, moulin à tan, tannerie, forge. L'agriculture domina jusqu'à la fin du XIXe s., complétée dès 1720 par une industrie florissante de tissage du coton. Ce n'est qu'au début du XXe s. que les industries offrirent un nombre considérable d'emplois. Le chemin de fer Aarau-Schöftland fut inauguré en 1901. En 2001, 1040 personnes étaient actives sur 152 lieux de travail (environ un cinquième dans le secondaire, deux bons tiers dans le tertiaire). Une maison en maçonnerie couverte d'un gigantesque toit de chaume (bâtie en 1720-1721, reconstruite en 1962-1963 après un incendie), monument important pour l'histoire de l'architecture, fait office de Musée de l'habitat rural.


Bibliographie
– M. Widmer, Dorfchronik Muhen, 1995

Auteur(e): Markus Widmer-Dean / VW