Küttigen

Comm. AG, distr. d'Aarau. 1036 Chutingen (selon copie du XIVe s.), 1045 Chutingun. Village dans une combe entre l'Aar et la première crête du Jura, au pied des cols de Benken et de Staffelegg. A l'est du village se trouvait le domaine d'essartage de Horen. 682 hab. en 1764, 1078 en 1803, 1847 en 1850, 2018 en 1900, 2167 en 1910, 2508 en 1950, 5025 en 2000. Vestiges du Bronze au Weidgüpfli, vaste villa romaine au sud de l'église (découverte en 1906). Château fort en ruine de Rosenberg (XIIe-XIIIe s., non documenté, propriétaire inconnu). K. formait avec Biberstein et Erlinsbach la seigneurie de Königstein, dont le château fort fut construit illégalement vers 1227 par les chevaliers de Kienberg-Königstein, détenteurs de l'avouerie. De 1335 à 1535, la seigneurie fut propriété des chevaliers de Saint-Jean; de 1535 à 1798, K. releva du bailliage bernois de Biberstein. En 1534 Berne acheta la basse juridiction au chapitre de Beromünster, qui possédait l'église et le village de K. depuis 1036. La paroisse, qui aujourd'hui encore englobe Biberstein, porte le nom de Kirchberg depuis 1245 (église probablement dédiée à Notre-Dame); elle adopta la Réforme dans les années 1530. Les catholiques sont aujourd'hui rattachés à la paroisse d'Aarau. Le quartier du faubourg (Vorstadt) remonte au XVIIe s. Le village possède quelques belles maisons en pierre des XVIe et XVIIe s., notamment le Spittel, restauré en 1990. On a extrait autrefois du gypse et de l'albâtre (pour fonts baptismaux, etc.), ainsi que du minerai de fer (pisolithe) à Buch, surtout au XVIIIe s. La route du Staffelegg, liaison avec le Fricktal, fut construite en 1804 (aménagement d'une nouvelle voie d'accès, avec pont sur l'Aar, en 2004-2008). La première grande fabrique fut la papeterie de H.R. Sauerländer (1822). Les relations économiques avec Aarau se renforcèrent vers la fin du XXe s. Les migrations journalières sont importantes (1948 navetteurs sortant de K. et 505 y entrant en 2000). Il subsiste un petit nombre d'exploitations agricoles; les vignes couvrent environ 4 ha. Relié depuis 1923 par car postal à Aarau et à Frick, K. fut intégré en 1975 dans le réseau des bus d'Aarau. Le quartier résidentiel de Rombach, qui jouxte Aarau, s'est développé après la Deuxième Guerre mondiale. L'école argovienne d'orthophonie s'implanta à K. en 1979.


Bibliographie
– A. Lüthi, Küttigen, 21992

Auteur(e): Alfred Lüthi / DVU