No 6

Porta, Samuel

naissance 3.12.1716 à Lausanne, décès 14.10.1790 à Lausanne, prot., de Lausanne et Cully. Fils de David, pasteur, et de Marie Louis Olivier. ∞ Françoise Fleschier, de Nîmes. Beau-frère de Jean-Louis Muret. Avocat, P. défendit Louis de Portes qui soutenait l'un de ses sujets, spolié par le bailli de Nyon (procès Des Vignes), ce qui lui valut des sanctions disciplinaires, dont il conçut une rancune tenace vis-à-vis de Berne. Il accueillit pour des stages dans son étude, qui a peut-être été un foyer prérévolutionnaire, plusieurs des futures personnalités de l'époque révolutionnaire, dont Jules Muret, Jean-Jacques Cart et Henri Monod, qui a laissé un portrait très vivant de lui dans ses Souvenirs inédits. Auteur d'un ouvrage de procédure civile qui fit référence jusqu'au XIXe s. (Principes sur la formalité civile-judiciaire du Pays de Vaud, 1777) et d'études de droit privé et procédural restées manuscrites, il a notamment collaboré, à la demande de la ville de Lausanne, à une mise à jour des commentaires de Jacques-François Boyve sur le plaid général de Lausanne, dont Berne n'autorisa pas l'impression.


Bibliographie
– J.-F. Poudret et al., L'enseignement du droit à L'Académie de Lausanne aux XVIII et XIXe s., 1987, 42

Auteur(e): Denis Tappy