02/04/2009 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Loys, Charles Guillaume (de Bochat)

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 11.12.1695 à Lausanne,décès 4.4.1754 à Lausanne, prot., de Lausanne. Fils d'Isaac ( -> 4). ∞ 1723 Suzanne-Françoise Teissonière, Cévenole. Etudes de théologie (inachevées pour raison de santé), puis de droit à Bâle, licence en 1717 (thèse sur le thème conventionnel du Bon Prince, influencée par le droit naturel). Succédant à Jean Barbeyrac dont il a suivi le cours de droit, L. est nommé professeur à l'académie de Lausanne en 1718, mais Berne lui accorde un congé payé de trois ans pour se perfectionner à l'étranger (Halle, Leyde et en France). Revenu à Lausanne en 1721, L. enseigne le droit naturel (remplacé en 1733 par un cours d'histoire ecclésiastique pour les théologiens) et l'histoire. Recteur de 1727 à 1730, il élabore en 1738, avec Gabriel Seigneux, un projet de transformation de l'académie en université, demeuré sans suite. Il siège dans la cour criminelle qui, en 1723, condamne à mort le major Davel. Assesseur baillival dès 1725, il est nommé lieutenant baillival en 1740 et abandonne l'enseignement; en 1750 il devient contrôleur général. Dans son livre majeur, Mémoires critiques pour servir d'Eclaircissemens sur divers points de l'Histoire ancienne de la Suisse (3 vol., Lausanne 1747-1749), L. fait œuvre de pionnier en s'intéressant à l'Helvétie romaine et à la toponymie. Avec Ouvrages pour & contre les services militaires étrangers (1738), il prend la défense du mercenariat, tout comme celle, en 1727, du pouvoir séculier contre la curie dans ses Mémoires pour servir à l'histoire du différend entre le Pape et le canton de Lucerne (affaire d' Udligenswil). L'œuvre de L. consacrée au droit local (travaux sur les plaids généraux de Lausanne de 1368 et de 1618, "Système de jurisprudence à l'usage du Pays de Vaud") est demeurée inédite.


Bibliographie
– Ph. Meylan, Jean Barbeyrac (1674-1744) et les débuts de l'enseignement du droit dans l'ancienne Académie de Lausanne, 1937, 159-171
– F. Elsener, Die Schweizer Rechtsschulen vom 16. bis 19. Jahrhundert, unter besonderer Berücksichtigung des Privatrechts, 1975, 226-229
– J.-F. Poudret et al., L'enseignement du droit à l'Académie de Lausanne aux XVIIIe-XIXe s., 1987, 29-38

Auteur(e): Jean-François Poudret