No 1

Butor, Michel

naissance 14.9.1926 à Mons-en-Barœul (Nord-Pas-de-Calais),décès 24.8.2016 à Contamine-sur-Arve (Auvergne-Rhône-Alpes), cath. Fils d'Emile, employé à la SNCF, et d'Anne Brayeux. ∞ Marie-Josèphe Mas. Elève au lycée Louis-le-Grand à Paris. A la fin de la guerre, B. prépare une licence de lettres classiques, mais obtient finalement une licence en philosophie. Il fait de nombreux séjours et voyages à l'étranger (Angleterre, Grèce, Egypte, Etats-Unis, etc.). De 1974 à 1991, il est professeur de littérature française moderne à l'université de Genève. B. a publié plus d'une cinquantaine d'ouvrages, dont La Modification (1957, Prix Renaudot), Répertoire (5 vol., 1960-1982), Mobile (1962), Travaux d'approche (1972), Matière de rêves (5 vol., 1975-1985), des Improvisations (sur Rimbaud, Balzac, Flaubert, 1984-1998), Transit et Gyroscope (Le Génie du lieu , 4, 1993 et 5, 1996), de très nombreux articles dans des revues. Connu surtout, dès le succès de La Modification, comme l'un des fondateurs du Nouveau roman, B. a pourtant rapidement abandonné ce genre, construisant une œuvre protéiforme, à la croisée des genres littéraires, des arts plastiques, de la musique ou encore de l'ethnologie. Ses livres, structurés sur la base d'une combinatoire, obligent le lecteur à une véritable activité de réécriture, dans la perspective d'un déchiffrement et d'une transformation du réel.


Bibliographie
– J. Roudaut, Michel Butor, ou le livre futur, 1964
L'Arc, no 39, 1969
– L. Daellenbach, Le Livre et ses miroirs dans l'œuvre romanesque de Michel Butor, 1972
Colloque de Cerisy, 1973
– M. Butor, Improvisations sur Michel Butor, 1993
– L. Daellenbach, dir., Butor aux quatre vents, 1997

Auteur(e): Pascal Antonietti