No 1

Jouve, Pierre Jean

naissance 11.10.1887 à Arras, décès 8.1.1976 à Paris, Français. Poète, romancier, essayiste. La Suisse joue un rôle important dans sa vie et ses livres. J. se soigne à Genève (1907) et à Montana (1915-1918), où  il rencontre Romain Rolland, figure marquante pour la première partie de son œuvre. Il collabore à la revue Tablettes et s'engage dans le mouvement pacifiste. Séjours à Carona (1925-1932). De Genève (1941-1945), il participe à la Résistance intellectuelle de la France (essais de Défense et Illustration, 1943; poèmes de La Vierge de Paris, 1944); il fréquente Marcel Raymond et Jean Starobinski (son exécuteur testamentaire). A Sils Maria enfin, de 1934 à 1937, puis dès 1951, il trouve le paysage le plus représentatif de sa poésie et le plus symbolique de sa poétique: il y écrit Dans les années profondes (1934), qu'il situe dans le val Bregaglia, et lui consacre de très nombreux poèmes. Genève et le Valais sont le cadre du roman Le monde désert (1927).


Oeuvres
– J. Starobinski, éd., Œuvre, 2 vol., 1987
Bibliographie
– R. Kopp, D. de Roux, dir., Pierre Jean Jouve, 1972
– D. Leuwers, Jouve avant Jouve ou la naissance d'un poète, 1984
– A. Wyss, «De Soglio à Sils», in Critique, mars 1988, 163-182

Auteur(e): André Wyss