• <b>Charles-Augustin Sainte-Beuve</b><br>Stèle en mémoire des années lausannoises de l'écrivain, apposée sur la façade est de l'ancienne académie de Lausanne en 1904. Photographie de  Paul Vionnet (Musée historique de Lausanne).

No 1

Sainte-Beuve, Charles-Augustin

naissance 23.12.1804 à Boulogne-sur-Mer (Nord-Pas-de-Calais), décès 13.10.1869 à Paris, Français. Poète, romancier et avant tout critique littéraire le plus célèbre du XIXe s., S., ami de Juste et de Caroline Olivier, séjourna à Lausanne en 1837-1838, invité à l'académie où il donna son fameux cours sur Port-Royal. Il se lia alors d'amitié avec Alexandre Vinet et Rodolphe Töpffer, qu'il fit connaître en France en leur consacrant des chroniques dans la Revue des Deux Mondes. Il a publié également des études sur Isabelle de Charrière, Germaine de Staël, Benjamin Constant, ainsi que Le Général Jomini (1869), dans lequel il brosse le portrait de Charles Monnard.

<b>Charles-Augustin Sainte-Beuve</b><br>Stèle en mémoire des années lausannoises de l'écrivain, apposée sur la façade est de l'ancienne académie de Lausanne en 1904. Photographie de  Paul Vionnet (Musée historique de Lausanne).<BR/><BR/>
Stèle en mémoire des années lausannoises de l'écrivain, apposée sur la façade est de l'ancienne académie de Lausanne en 1904. Photographie de Paul Vionnet (Musée historique de Lausanne).
(...)


Bibliographie
– R. Bray, Sainte-Beuve à l'Académie de Lausanne, 1937
– J. Mesnard et al., Pour ou contre Sainte-Beuve: le "Port-Royal", 1993

Auteur(e): Roger Francillon