No 1

Senancour, Etienne Pivert de

naissance 16.10.1770 à Paris, décès 10.1.1846 à Saint-Cloud. Fils de Claude-Laurent, contrôleur général des rentes de la ville de Paris. ∞ Marie-Françoise Daguet, fille de Georges Joseph, d'une famille patricienne fribourgeoise. Fuyant la Révolution française, S. fait plusieurs séjours en Suisse, entrecoupés de retours à Paris: hiver 1789 à Saint-Maurice; de 1791 à 1792 à Fribourg chez les Daguet; en 1793 à Thielle, d'où il fait des excursions qui le mènent jusqu'à Unterwald; en 1802 au bord du Léman. Ces séjours sont évoqués surtout dans deux de ses ouvrages: Rêveries sur la nature primitive de l'homme (21802), très influencées par Rousseau (dix-septième Rêverie, où sont exaltés les "peuples libres de l'Helvétie"), et Oberman (1804), dont le héros, "l'homme des hauteurs", en proie à l'ennui métaphysique, trouve dans la nature alpestre le cadre idéal pour satisfaire, loin de la foule, son aspiration vers l'infini.


Oeuvres
– B. Didier, éd., Obermann, 2003
Bibliographie
– A. Monglond, Le journal intime d'Oberman, 1947
– B. Le Gall, L'imaginaire chez Senancour, 1, 1966

Auteur(e): Sarga Moussa