23/01/2015 | communication | PDF | imprimer
No 2

Pourtalès, Guy de

naissance 4.8.1881 à Berlin, décès 12.6.1941 à Lausanne, prot., de Neuchâtel et Français (1912). Fils de Hermann, officier au service de Prusse, et de Daisy Marcet. Comte. ∞ Hélène Marcuard, fille de Jules, banquier. Enfance et jeunesse à Genève, Vevey et Neuchâtel. Etudes universitaires à Bonn et Berlin, où P. développa sa culture musicale. En 1905, il se fixa à Paris, tout en gardant avec la Suisse des liens de famille et d'amitié. La publication de La cendre et la flamme (1910) et de Solitudes (1913), ses collaborations à la Revue hebdomadaire et la fondation de la Société littéraire de France l'engagèrent dans la carrière littéraire, interrompue par la Première Guerre mondiale. Réintégré sur sa demande dans ses droits de citoyen français, P. fut mobilisé en 1914. Revenu à la vie civile, P. traduisit Mesure pour mesure, Hamlet et La tempête de Shakespeare, puis se consacra à son œuvre de biographe et de romancier. Il partagea alors son temps entre Paris et Etoy. Il compta parmi ses amis et ses correspondants nombre d'écrivains et d'artistes, dont Paul Valéry, André Gide, Charles Du Bos, Jacques Chenevière, Denis de Rougemont, Hermann von Keyserling, Ignacy Jan Paderewski ou Vladimir Horowitz. Les rives du Léman sont le cadre de ses trois romans: Marins d'eau douce (1919), Montclar (1926), La pêche miraculeuse (grand prix du roman de l'Académie française en 1937); l'Europe est celui de ses vies de musiciens (Liszt, 1925; Chopin, 1927; Wagner, 1932; Berlioz, 1939). Enfin, de l'Indochine où il effectua un reportage pour un quotidien français, il rapporta un récit de voyage (Nous, à qui rien n'appartient, 1931). Ses biographies romancées donnèrent à P. une notoriété qui dépasse les frontières de la France et de la Suisse; c'est toutefois La pêche miraculeuse qui assura sa réputation. Gravement atteint dans sa santé, c'est de Suisse qu'il assista aux débuts de la Deuxième Guerre mondiale; la défaite de la France et la mort de son fils, Raymond, tombé sur le front de Flandre, hâtèrent sa fin. Croix de guerre, officier de la Légion d'honneur (1937).


Oeuvres
Journal, 2 vol., 1980-1991
– D. Jakubec et al., éd., Correspondances, 1-, 2006-
Fonds d'archives
– Fondation Guy de Pourtalès, Morges
– Fonds, CRLR
Bibliographie
– S.-A. L'Hopital, La formation d'un esprit européen au début du XXe s.: Guy de Pourtalès, 1975
– F. Fornerod, Hist. d'un roman: "La Pêche miraculeuse" de Guy de Pourtalès, 1985
Cah. Guy de Pourtalès, 1995-
– Francillon, Littérature, 2, 473-490

Auteur(e): Anne-Lise Delacrétaz